Domino V10 : une nouvelle ère s’ouvre le 9 octobre 2018

par | 15 Sep 2018

Domino V10

Eh non, Notes/Domino n’est pas mort !

Bien que sans nouvelle version majeure depuis plus de 2 ans, l’emblématique application collaborative, créée voilà 30 ans par Iris et commercialisée par Lotus Software, puis rachetée par IBM, continue de suivre son chemin, sans bruit mais efficacement pour les clients qui lui font confiance et qui n’ont pas succombé aux sirènes marketing des concurrents.

On entend souvent nos clients nous dire :

« Je ne me rappelle pas avoir jamais subi de coupure d’exploitation liée à Domino au cours de ces dernières années ou de problème lié à son utilisation. »

Dans moins d’un mois maintenant, une nouvelle version majeure sera dévoilée simultanément en Europe (Francfort et Oslo), aux États-Unis (New-York, Dallas, Atlanta, …), et en Asie (Tokyo, New Dehli, …).

Que faut-il attendre de Domino V10 ?

Ce qui filtre déjà, c’est surtout une nouvelle dynamique qui se met en place. Elle a débuté par la décision d’IBM de confier le développement de Domino à une société externe, l’indien HCL Technologies. Ce partenariat doit aboutir à un développement continu de la technologie Domino d’ici 2025.

Domino V10, dévoilé le 9 octobre prochain en sera la première étape.

A priori, quelques nouvelles fonctionnalités feront leur apparition à cette occasion du côté du client Notes, comme la possibilité de programmer l’envoi de courriels, l’amélioration des fonctionnalités de recherche « plein texte » ou la mise à jour automatique des vues.

Mais les premiers efforts de développement porteront sur le « moteur », notamment avec l’augmentation des limites de taille des bases de documents, la gestion des clusters, sur SAML (protocole d’échange des informations liées à la sécurité), etc.

Il sera également possible de combiner Domino avec Node.js et JavaScript pour développer des applications Web. HCL Technology a d’ores et déjà partagé DominoDB avec la communauté, un package NPM capable de fournir des fonctionnalités de Domino V10, dont l’accès natif aux données Domino et aux agents, en utilisant Node.js.

Très attendu par les partenaires restés fidèles à cet outil extraordinaire et visionnaire, il reste à espérer, qu’iBM rompra avec ses mauvaises habitudes pour enfin « mettre le paquet » marketing sur Domino qui n’a rien à envier à ses concurrents, au contraire…

Contactez-nous

10 + 8 =